Historique


Le Centre Œnologique de Coutras est le 1er laboratoire d’œnologie de terrain créé en Gironde.

1949

Premier laboratoire d’œnologie de terrain en Gironde
L’Institut Coopératif du Vin de Montpellier crée sur le site de la distillerie coopérative de Coutras, le premier laboratoire d’œnologie de terrain en Gironde.
Alain Lohier, jeune ingénieur agronome de Montpellier, en est le premier responsable.
Le millésime 1949, avec un climat très chaud, est particulièrement difficile à vinifier ; les vins, fragiles, sont difficiles à conserver. Dans ce contexte, l’aide d’analyses et de conseils apportée aux caves par le laboratoire œnologique de Coutras est tout particulièrement appréciée et le succès est immédiat auprès des caves coopératives de Gironde et de Dordogne, mais également de quelques propriétés, notamment dans le Médoc.

1956

Modernisation des bâtiments
L’Union Coopérative de Distillation de Coutras modernise ses bâtiments et crée un local plus vaste et mieux équipé pour le laboratoire d’œnologie, qu’elle intègre dans ses structures. Le laboratoire de Coutras est le laboratoire référent des caves coopératives de Gironde et de Dordogne.

1958

Nouveau directeur
Jean-Pierre Callède, jeune ingénieur de Montpellier, effectue son stage d’œnologie au laboratoire de Coutras. Il en deviendra le responsable en 1962, alors qu’Alain Lohier prendra la direction de la distillerie.

1966

Intégration du laboratoire à la Chambre d’Agriculture
Le laboratoire de Coutras rejoint la Chambre d’Agriculture de la Gironde au sein de la Fédération Départementale de Centres d’Etudes et d’Informations Œnologiques. Il participe à la mission de développement de la viticulture auprès des caves coopératives mais également des chais particuliers du Libournais.

1975

Construction d’un nouveau laboratoire
La Chambre d’Agriculture acquiert une parcelle de terrain sur le site de l’Union des Coopératives Vinicoles d’Aquitaine et construit un nouveau laboratoire pour le Centre d’Etudes et d’Informations Œnologiques de Coutras.

1987

Agrandissement des locaux
L’activité croissante du C.E.I.OE. de Coutras entraîne de nouveaux agrandissements des locaux.

1994

Accréditation COFRAC
Le C.E.I.OE. de Coutras est parmi les tous premiers laboratoires d’œnologie accrédités par le COFRAC pour son Système d’Assurance Qualité.

1996

Modernisation du laboratoire
Pascal Hénot, jeune œnologue formé à Dijon puis au sein du C.E.I.OE. de Soussac-Pian, succède à Jean-Pierre Callède. Le C.E.I.OE. de Coutras effectue une profonde évolution : modernisation des équipements analytiques, transformation du réseau informatique, rajeunissement du personnel, réorganisation des locaux.

1999

Changement de structure juridique
La Chambre d’Agriculture, modernise les bâtiments et installe, sur le même site, l’Association de Développement Agricole et Rural de Coutras-Guîtres-Lussac.
Le laboratoire œnologique de Coutras change de structure juridique par scission (amicale) avec l’UCVA, et devient le Centre Œnologique / UCVA de Coutras. Philippe Duporge viticulteur à Bayas en est le 1er Président.

2010

Un réseau de points de collecte
Jacques Rabanier, viticulteur à Abzac, est le nouveau président du Centre. Le Centre Œnologique de Coutras crée un réseau de points de collecte au cœur du vignoble pour être encore plus proche de sa clientèle qui se développe de façon importante.

Centre Œnologique de Coutras, depuis plus de 60 ans à vos côtés.